Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Nouveau forum SMF installé !
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: PAPY FAIT DE LA RÉSISTANCE le mardi 26 mai 2020 sur Acroscore dès 20h50.  (Lu 350 fois)
Stomsed
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4999



Voir le profil Message personnel (Hors ligne)
« le: 25 Mai 2020 à 22:34:32 »

Je vous propose de prendre le rôle d'une actrice ou d'un acteur du film " PAPY FAIT DE LA RÉSISTANCE " et de nous rejoindre le mardi 26 mai 2020 sur la plage tournois Acroscore dès 20h50.

Je vous laisse libre choix de votre pseudo ( obligatoire ) pour participer à ce tournoi .

Inutile de vous dévoiler avant la fin du tournoi .

Ce sera la surprise au moment du classement .


Pseudos déjà utilisés : Negroni / JosianeB / Jean_Yanne / Plafont / Gustav / Mireille / D_Lavanant / JeanCarmet / JCarmet / Mamina / Menureau / Apfelstrude / Kime.

En voici la distribution pour vous aider dans votre choix :

Christian Clavier : Michel Taupin, professeur de latin, volontaire à la Résistance
Michel Galabru : Jean-Robert Bourdelle, dit « Papy », père d'André Bourdelle
Roland Giraud : le général Herman Spontz, officier de la Wehrmacht occupant le château des Bourdelle
Gérard Jugnot : Adolfo Ramirez, collaborateur et agent de la Gestapo française / son fils, Adolfo Ramirez Junior, vivant en Bolivie
Martin Lamotte : Guy-Hubert Bourdelle, alias « Super-Résistant », fils d'André et Héléna Bourdelle, coiffeur stagiaire qui fait semblant de collaborer avec les Allemands
Dominique Lavanant : Bernadette Bourdelle, fille aînée d'André et Héléna Bourdelle, violoncelliste
Jacqueline Maillan : Héléna Bourdelle, dite « Mamina », épouse d'André Bourdelle, célèbre cantatrice
Jacques Villeret : le maréchal (Reichsminister) Ludwig von Apfelstrudel, demi-frère d'Hitler
Julien Guiomar : le colonel Vincent, résistant
Jacques François : Jacques Frémontel, alias « Félix », résistant
Jeffrey Kime : Harry McBurrett, le parachutiste britannique caché et soigné par les Bourdelle
Pauline Lafont : Colette Bourdelle, fille cadette d'André et Héléna Bourdelle, qui tombe amoureuse de Harry
Jean-Paul Muel : Kluglicht, le colonel allemand
Patrick Petit-Jean : Enrique, l'espion nain de Super-Résistant
Josiane Balasko : la pharmacienne, qui dénonce Michel pour une enseigne cassée
Michel Blanc : le père Lebœuf, qui gère le ravitaillement en armes des résistants
Jean-Claude Brialy : le joueur de tennis flagorneur
Jean Carmet : André Bourdelle, mari de Héléna et père de Bernadette, Guy-Hubert et Colette, un résistant périssant dans l'explosion de sa voiture
Bernard Giraudeau : un résistant arrêté (« le rôle le plus court du film »)
Thierry Lhermitte : le colonel SS (Standartenführer)
Jean Yanne : le milicien Murat
Roger Carel : le général Müller, victime d'un attentat à la bombe organisé par Super-Résistant
Carole Jacquinot : Mireille, le contact des résistants
Alain Jérôme : lui-même, le présentateur du débat
Franck-Olivier Bonnet : Ralph, l'officier allemand, amant de la pharmacienne
Bruno Moynot : Flandu
Hans Verner : l'officier allemand qui tire dans la jambe de Ramirez
Didier Bénureau : le réceptionniste de la Kommandantur
Michel Caccia : le chasseur du « Marquis »
Jean-Pierre Clami : le balayeur délateur
Jean Négroni : le narrateur
Romulus : Gustav, le chat du général Spontz
Jacques Rose : ?
Nicolas Pignon : ?
Sébastien Fechner : le gamin
Jean-Pierre Dravel : ?
Gilles Détroit : un assistant du maréchal von Apfelstrudel



NOTA : Je vous autorise à prendre soit les vrais noms des acteurs ou bien les noms des personnages qu'ils jouent.

Des options tranquilles car le but est de passer un bon moment de délire tout en jouant.

Personnages
Famille Bourdelle
Héléna Bourdelle (Jacqueline Maillan) : épouse d'André Bourdelle, célèbre cantatrice, surnommée « La Bourdelle », triste depuis la mort de son mari, elle essaye d'imiter le modèle dont elle est fan, Arturo Toscanini, en essayant de refuser de jouer devant les fascistes et les nazis tant qu'ils sont en France. Mais elle craque à chaque fois. Elle s'engage dans une résistance personnelle en recueillant un Anglais chez elle et en contribuant à la pose de la bombe pour tuer le maréchal. Dans le débat télévisé, Adolfo Ramirez Jr. prétend qu'elle n'aurait été en fait qu'une chanteuse à deux sous qui faisait six cabarets par soirée et terminait à six heures du matin, au One-Two-Two, complètement bourrée et le nez dans la choucroute.
André Bourdelle (Jean Carmet) : André est le mari d'Héléna et est chef d'orchestre de profession. Dès le début de la guerre, il dirige un réseau de Résistance sous le pseudonyme de Capitaine Raymond. Il meurt en 1941, après l'explosion d'une grenade dégoupillée qu'il avait envoyée sur un terrain de tennis où jouait un officier allemand (Roger Carel) qui, maladroitement, l'a renvoyée dans l'automobile d'André.
Jean-Robert Bourdelle, dit Papy (Michel Galabru) : père d'André Bourdelle, ancien vétérinaire, il a servi pendant la Première Guerre mondiale. Il aurait eu une liaison avec une cousine de la famille royale d'Angleterre. Exprimant son patriotisme, il participe à l'action de Super-Résistant contre le maréchal von Apfelstrudel.
Bernadette Bourdelle (Dominique Lavanant) : issue d'une famille de grands musiciens et fille aînée d'André et Hélena Bourdelle, elle pratique le violoncelle et passe souvent au conservatoire de musique de Paris. Un peu bêcheuse, elle est une gaulliste fervente. Alors qu'elle s'est fiancée avec Michel Taupin, elle le trompe avec le général Spontz. Après la guerre, elle se marie en mai 1952 avec Spontz à Vienne.
Guy-Hubert Bourdelle (Martin Lamotte), alias Super-Résistant : fils d'André et Héléna Bourdelle, coiffeur aux manières efféminées, on le croit d'abord « collabo » par certaines de ses déclarations. Mais on découvre rapidement qu'il est en fait Super-Résistant. Sous ces traits, il agit habillé d'un costume singulier, composé d'un chapeau haut-de-forme, d'un masque, d'un smoking et d'une longue cape. Il préfère qu'on l'appelle simplement Super. Le personnage de Super-Résistant n'est que peu apprécié par les hautes instances de la Résistance. L'un des contacts de Taupin, le colonel Vincent, confie même que de Gaulle aurait dit, à la vue d'une photo de Super-Résistant en costume, Ça craint... Lors du débat télévisé qui suit le film, Guy-Hubert Bourdelle dément avoir été Super-Résistant et reconnaît simplement un rôle mineur dans la Résistance, connu sous le nom de « Sparadrap » d'après Michel Taupin. Selon Guy-Hubert, il n'aurait fait que porter deux ou trois messages pour la Résistance. En outre, il trouve que le nom de « Sparadrap » est ridicule : Pourquoi pas Roudoudou ou Raplapla, tant qu'on y est ?, lance-t-il lors du débat.
Colette Bourdelle (Pauline Lafont) : fille cadette d'André et Héléna Bourdelle, elle se retrouve mêlée aux pérégrinations de la famille pour sauver le pilote anglais qu'ils aident à s'échapper de la Kommandantur et s'amourache bien vite de ce dernier (provoquant la colère de son frère Guy-Hubert sous les traits de Super-Résistant). Ils finiront par se marier après la guerre et iront élever des porcs dans le Sussex (Angleterre), prononcé « sussessexe » par Bernadette Bourdelle.
Michel Taupin (Christian Clavier) : issu d'un milieu modeste et, après avoir étudié le grec et le latin, Michel Taupin décide de l'enseigner en cours particuliers. Il cherche alors un logement à Paris et tombe sur André Bourdelle, qui lui propose une chambre dans sa demeure. Les jours passent et Michel se fiance avec Bernadette. Il est un peu la « cinquième roue du carrosse » et est considéré comme étant de la famille seulement quand ça arrange les Bourdelle. Alors qu'il a essayé plusieurs fois de rejoindre un réseau de résistance, il se fait refuser jusqu'à ce qu'il décide de commencer lui-même sa propre résistance lors de l'arrivée du général Spontz chez les Bourdelle. Après avoir contacté un chef de réseau du nom de « Mireille », il a pour mission de poser une bombe au château de Mombreuse où doivent se retrouver le maréchal von Apfelstrudel et d'autres généraux allemands. En 1944, il contribue à la libération de Paris avec le maréchal Leclerc et devient, par la suite, ministre des Anciens Combattants.
Troupes allemandes
Hermann Spontz (Roland Giraud) : officier allemand, il combattit en Russie sur le front de l'Est ; c'est d'ailleurs là-bas qu'il trouva son chat Gustav. Il est ensuite promu au grade de général et affecté à la ville de Paris. Gêné d'arriver dans une maison habitée par de grands musiciens qu'il respecte, il décide de se montrer clément avec la famille Bourdelle. C'est alors qu'il remarque Bernadette, dont il va être secrètement amoureux jusqu'à la fin de la guerre pour, finalement, l'épouser en mai 1952 à Vienne. Alors qu'il s'occupe du cas de Super-Résistant, qui sème la terreur auprès des nazis et des collabos parisiens, il accueille le maréchal von Apfelstrudel, demi-frère d'Hitler, venu faire une visite d'inspection à Paris. Mal conseillé par Kluglicht, son aide de camp, Spontz organise une fête qu'il regrettera. Alors que le maréchal est enlevé par la Résistance française, Spontz décide de déserter la Wehrmacht pour éviter les représailles et pourra revoir Bernadette par la suite. Lors du débat télévisé, Spontz affirme qu'il n'a jamais assisté à la réunion des officiers de la SS au château de Mombreuse (et encore moins organisé la réception pour le maréchal von Apfelstrudel) car, à ce moment-là, il faisait une cure pour son foie à Luchon et que, de toute façon, il n'avait pas à assister à cette fête en tant qu'officier de la Wehrmacht.
Ludwig von Apfelstrudel3 (Jacques Villeret) : demi-frère d'Adolf Hitler, il a été séquestré comme le Masque de fer par ce dernier, mais a réussi à le convaincre de le garder. Amputé des deux jambes à la suite de la Première Guerre mondiale, il écrit alors Mein Kampf pour Hitler. Nommé Reichsminister (en) par ce dernier, mission lui a été confiée de vérifier que les généraux allemands font bien leur travail en France. Alors qu'il inspecte Paris, il est informé que le général Spontz est incapable de réagir face à « Super-Résistant ». Il décide alors d'intervenir ; lors de la rencontre, il est capturé par Super-Résistant et emmené. Mais, tandis qu'il s'échappe de la voiture dans laquelle il était emmené avec Adolfo Ramirez, il est fauché sur la route par un camion.
Adolfo Ramirez (Gérard Jugnot) : Français pro-nazi et collaborationniste, Adolfo Ramirez garde une rancune pour la famille Bourdelle, qui date de l'époque où il était le concierge de l'académie de musique de Paris, c'est-à-dire l'Opéra. Ayant rejoint la Gestapo française pendant la guerre, il décide de profiter de son pouvoir pour se venger des humiliations des Bourdelle. Son enquête est néanmoins gênée par le général Spontz, qui n'aime guère les traîtres à leur pays ; celui-ci l'humiliant régulièrement. La narration du film dans le film explique que Adolfo Ramirez est mort renversé par un camion avec le maréchal von Apfelstrudel. Lors du débat télévisé qui suit l'histoire, son fils, Adolfo Ramirez Jr., venu de Bolivie, révèle que son père a survécu au conflit et assure qu'il lui aurait fait des révélations gênantes sur les Bourdelle (le mariage de Spontz et Bernadette consommé bien avant les noces, la collaboration d'Héléna avec les Allemands, la mort bien étrange d'Henrique le nain...). Ramirez Junior essaie aussi de défendre la mémoire de son père en le faisant passer pour un agent double ; ce qui ne convainc pas grand monde et fait enrager l'assistance quand il commence à ironiser sur la « véritable histoire » des protagonistes.
Kluglicht (Jean-Paul Muel) : Kluglicht (traduction littérale : « lumière de l'intelligence », l'antithèse parfaite du personnage) est un militaire allemand, aide de camp du général Spontz. Il essaie par tous les moyens de compromettre les Bourdelle auprès du général, en vain. C'est lui qui donnera également l'idée à Spontz de donner une grande réception au château de Mombreuse en l'honneur du maréchal von Apfelstrudel.
Résistants
Colonel Vincent (Julien Guiomar) : le colonel Vincent est chef d'un réseau de Résistance. Alors qu'il doit retourner à Londres au plus vite, car il se sent débusqué, il rencontre Super-Résistant chez un autre résistant, Félix, propriétaire d'un hôtel particulier où se donne une soirée costumée. Alors que le colonel Vincent, Super-Résistant et son complice s'enfuient dans la voiture des Bourdelle, ils sont victimes d'un accident et abandonnent Super-Résistant. Il rencontrera alors Michel Taupin et lui fournira une bombe à activer durant la réception pour Apfelstrudel.
Frémontel, alias Félix (Jacques François) : Frémontel est chef d'un réseau de Résistance. Il rencontre Michel Taupin alors qu'ils sont tous deux emprisonnés dans un hangar, en attente d'être fusillés. Après leur libération par Super-Résistant, Taupin cherche à tout prix à entrer dans le réseau de Félix.
« Dernière édition: 26 Mai 2020 à 19:25:00 par Stomsed » Journalisée

Agitateur de neurones ... ACRObate des maux
mathurine
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5553



Voir le profil Message personnel (Hors ligne)
« Répondre #1 le: 26 Mai 2020 à 09:45:51 »

Je me suis créé un pseudo ce matin, mais je ne reçois pas le mail de confirmation.

J'ai déjà eu le même problème lors de l'un des derniers tournois déguisés, le mail ne me parvenant qu'au bout de deux ou trois jours.
Journalisée
miss_alex
Membre Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 68



Voir le profil Message personnel (Hors ligne)
« Répondre #2 le: 26 Mai 2020 à 09:48:55 »

coucou math ,tu as regardé dans les indésirables? des fois ça part la   Clin d'oeil
Journalisée

La vie c'est des étapes... La plus douce c'est l'amour... La plus dure c'est la séparation... La plus pénible c'est les adieux... La plus belle c'est les retrouvailles.
mathurine
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5553



Voir le profil Message personnel (Hors ligne)
« Répondre #3 le: 26 Mai 2020 à 09:57:16 »

oui oui, ce n'est pas dans les indésirables.

L'autre jour, j'ai pu me créer un pseudo (mais pas le premier prévu) en utilisant mon adresse Gmail. Apparemment c'est l'adresse Wanadoo qui bloque - je n'ai pourtant que deux pseudos sur cette adresse Mathu et Godiche, le problème ne vient pas de là.
Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à: